Mes Accessoires Fétiches

Mes Accessoires Fétiches

septembre 25, 2019 0 Par Mélodie Manolia

Petit aperçu des éléments indispensables à une pause thé réussie !

La Carafe Brita

Comme je l’ai déjà mentionné dans mon article consacré à l’infusion parfaite, un bon thé commence par une eau de qualité. Pour éviter d’acheter des bouteilles d’eau en plastique, j’ai choisi d’investir dans des carafes filtreuses d’eau Brita. Elles sont elle-mêmes en plastique malheureusement, mais je les possède depuis environ 8 ans, donc autant dire qu’elles tiennent la distance. Il faut cependant changer le filtre tous les mois, ou maximum tous les deux mois.

Ce n’est pas la solution la moins polluante, mais c’est la seule que je pouvais me permettre financièrement. L’idéal serait un filtre directement installé sur le robinet, ou encore le charbon de bois. Je consacrerai un article à part entière aux différentes formes de filtre à eau.

L’essentiel c’est donc d’utiliser une eau épurée, car une eau chargée en calcaire endommagera le goût de votre thé. Et puis ce n’est pas idéal pour la santé.

La Bouilloire Tefal

Maintenant que votre eau est filtrée, il est temps de la faire chauffer. Mais pas n’importe comment !

L’idéal c’est d’avoir une bouilloire à degrés. La mienne est une Tefal KI240D10, assez basique somme toute. Les températures disponibles sont : 60° – 70° – 80° – 85° – 90° – 95° – 100°. Malheureusement je n’ai pas l’option 75°, mais je me débrouille en programmant une température à 80° que j’arrête lorsque les 75° sont atteints ( ou bien je laisse refroidir jusqu’à la bonne température).

Vous pouvez surveiller la progression de la température grâce à l’écran digital. Cette bouilloire permet de maintenir la température pendant une heure ( idéal si vous avez des copines pour le goûter et que vous enchaînez les fournées de thés).

Le filtre anticalcaire est amovible et donc beaucoup plus simple à nettoyer. Je vous recommande en revanche de toujours utiliser une eau filtrée dans votre bouilloire, afin de lui assurer une longue et belle vie.

Une fois prête à faire buller, il me reste l’étape clé : le choix du thé of course. Thé noir épicé ? Thé vert fruité ? Thé blanc fleuri ? Thé vert japonais iodé ? Cette étape est un terrible exercice, qui demande une concentration et une maîtrise de soi hors norme 😉

Une Cuillère Doseuse

Une fois le thé choisi, je prends un grand plaisir à aller chercher les belles feuilles au fond de sa boite à l’aide d’une cuillère doseuse. Elle n’est pas indispensable, on peut toujours y aller à l’œil et à la main ( si elle est propre!), mais j’apprécie l’objet. Il y a une quantité folle de possibilités pour choisir sa cuillère doseuse : moderne, classique, en bois, en plastique, en métal…libre à vous !

Ma préférée du moment est la cuillère de Palais des Thés. Elle est en plastique; vert flashy, ronde, creuse, et aimantée. Un petit accessoire que j’adore, parce que je peux la clipser sur n’importe quelle boîte à thé. C’est simple et bête, mais ça fait parti de mon rituel réconfortant du thé.

Je suis aussi une grande fan des cuillère en bois brut. Dans un esprit beaucoup plus organique et traditionnel, le contact avec le bois est certainement plus agréable qu’avec le plastique. A chaque période sa cuillère.

Une Théière de Qualité

Le thé est choisi, l’eau est à la bonne température. Pour que ces deux éléments se rencontrent, ils leur faut un bel espace : la théière. En fonte, en verre, en porcelaine, en terre cuite…j’ai de tout.

Celle que je préfère en ce moment est ma théière en verre. Elle est simplissime, sans fioriture, sans décoration. Mais j’adore voir évoluer l’infusion, et le ballet des couleurs lorsque l’eau chaude rencontre les feuilles…quelle poésie! En revanche, elle ne conserve pas la chaleur aussi longtemps qu’une théière en fonte.

Quand je bois un grand crû, un très beau vert japonais, ou un thé blanc en aiguilles, j’aime utiliser ma petite théière en terre cuite. Avec son couvercle vert en céramique, je lui trouve un charme fou, entre tradition et modernité.

Et quand je suis seule pour le goûter, et que je fais ma gourmande, je craque pour ma théière solitaire (aussi appelée théière égoïste) en faïence. Haute en couleurs, hyper pratique et tellement jolie !

Une Jolie Tasse et Un Dessous de Verre

Et pour finir le rituel, l’accessoire indispensable :une jolie tasse.
Là encore, il y a du choix. Je pencherai plutôt pour une petite tasse traditionnelle en terre cuite pour savourer un thé d’exception, ou pour un Sencha au déjeuner. Le matin, j’utilise souvent un mug classique pour l’earl grey du petit déjeuner, ou pour une infusion avant de me coucher. Pour le thé de l’aprem, j’ai tendance à favoriser une tasse en faïence et sa soucoupe ( effet british garanti), ou la tasse très ludique de Palais des Thés qui change de couleur en fonction de la température de l’eau : violet quand l’eau est froide, fushia quand elle est chaude.

Et pour la finition : un dessous de verre. Ethnique et coloré en silicone de chez Images d’Orient, épurés en liège, ou les très british coasters sur le thème d’Alice au Pays des Merveilles de chez Original Metal Signs. Mais là encore, il existe une déclinaison de choix à l’infini.

Il ne reste plus qu’à s’installer confortablement, en bonne compagnie ou seule avec le chat, et à savourer ce moment de pur détente.

Pourquoi tous ces chichis, me direz-vous ? Boire du thé ça n’est quand même pas sorcier. Et bien si justement, le thé est pour moi un instant magique durant lequel tous mes tracas, petits et grands, s’envolent. Il ne reste alors rien que la poésie des couleurs, des odeurs et des saveurs qui se rencontrent, se mélangent et créent une bulle suspendue dans le temps.
Le Bonheur.

On aime, on partage !
error