L’Infusion Parfaite

L’Infusion Parfaite

septembre 19, 2019 0 Par Mélodie Manolia

Qu’est-ce que l’infusion parfaite ? Comment parvenir à libérer tous les arômes d’un thé tout en le préservant d’une amertume parasitaire ?

Les Méthodes d’Infusions Recommandées

Si vous vous intéressez un peu au thé, vous connaissez sans doute les temps et températures d’infusion classiques. On recommande en effet de faire infuser le thé noir pensant 5 minutes à 95 degrés, le thé vert pendant 3 minutes à 75 degrés, le thé blanc à 60 degrés pendant 7 à 10 minutes. Quant aux rooibos et infusions, on les laisse généralement se développer pendant 5 bonnes minutes à 95 degrés.

Mais certains créateurs recommanderont plutôt 85 degrés pour un thé vert, ou 80 degrés pour un thé blanc. Certains thés japonais, eux, ne supporteront jamais plus de 2 minutes d’infusion. En Chine, on lave le thé et on jette la première infusion qui contient toute la théine. Ainsi purifié, le thé se ré-infuse plusieurs fois (jusqu’à 15 fois en fonction des thés). Alors comment ces valeurs sont-elles déterminées ? Tout simplement par tradition, et par test.

Le Miracle de la Bouilloire à Degrés

C’est en travaillant au salon de thé Le Temp d’un Rêve que j’ai appris tout le rituel d’infusion. J’ai rapidement fait l’acquisition d’une bouilloire à degrés pour pouvoir savourer pleinement mes thés. Car même le plus grand cru peut devenir immonde s’il est mal infusé. Si vous n’avez pas de bouilloire à degrés, essayer d’arrêter la vôtre juste avant que l’eau ne bouille pour un thé noir, et dès que vous voyez de la vapeur pour un thé vert. Mais je ne vous cache pas que votre thé sera bien meilleur avec une vraie maîtrise des températures d’infusion.

Un autre conseil : veillez à utiliser une eau filtrée, car l’eau calcaire qui sort de votre robinet n’est certainement pas le meilleur allié du thé.

L’Art de l’Infusion

Au Temps d’un Rêve j’ai pu participer à la création de la nouvelle gamme bio lancée par la gérante, Christelle. Et si créer un thé signifie en choisir les arômes et l’équilibre, il s’agit aussi de déterminer quelle température et quel temps d’infusion recommander. Ils nous est donc arrivé de tester le même thé vert quatre fois avec quatre temps d’infusion différents pour trouver celui qui flattait ce thé au mieux.

Chacun ses Goûts

Et nous n’étions pas forcément toujours d’accord. Il ne faut pas oublier que chaque palais est unique. Certains sont extrêmement développés, d’autres plus confus. Certaines personnes sont plus sensibles à l’acidité, d’autres adorent l’amertume, certains encore ne supportent pas les notes épicées…Nos habitudes du quotidien forgent et influencent nos papilles gustatives. Il est bien connu, par exemple, qu’un fumeur ne perçoit pas les aliments de la même façon qu’un non fumeur. Vous avez toujours un collègue qui prend trois sucres dans son café parce que l’amertume lui fait horreur. J’ai en revanche une amie qui laisse infuser son thé vert pendant 10 minutes parce qu’elle raffole d’astringence.

L’infusion parfaite est donc celle qui nous convient le mieux, tout simplement. Pour la trouver, je commence par suivre les conseils indiqués par la marque de thé. Et puis, si je me rends compte que je n’arrive pas à percevoir certains arômes, j’essaye une autre température d’infusion. Jusqu’à ce que toutes les saveurs du thé se révèlent à mes papilles.

Faire Ses Propres Tests

Il m’est aussi arrivé d’oublier un thé quelques minutes et de penser ensuite qu’il serait imbuvable. Et de découvrir au contraire que ce thé en particulier nécessitait plus d’infusion que ce qui était recommandé sur la boîte. Je ne peux pas laisser un thé vert au jasmin plus de 2 minutes (grand max), car je suis extrêmement sensible à l’amertume du jasmin. J’ai offert à ma mère le très beau Thé Blanc Alain Ducasse de Kusmi Tea pour Noël. J’étais sûre que la finesse des arômes de rose et framboise lui plairait. Et bien ce n’est que la semaine dernière qu’elle a réellement pu l’apprécier. Elle m’a appelée pour me dire qu’elle l’avait fait infuser 3 minutes à 60 degrés plutôt qu’à 80 degrés (comme recommandé par Kusmi Tea). Et bien ce n’est que comme ça qu’elle a pu apprécier le goût du thé blanc, qu’elle trouvait auparavant noyé par l’arôme de framboise. Il lui aura donc fallu 9 mois pour trouver son infusion parfaite.

En Bref

Conclusion ? Faite-vous confiance ! Si vous ne savez pas du tout comment infuser un thé, commencez par suivre les conseils des pros. Et lorsque vous vous sentirez plus à l’aise, faites vos propres tests et expérimentations. Après tout, le seul but de la manœuvre est de vous faire plaisir !

On aime, on partage !
error